Espace Clubs Asso

Historique du Parc du Mugel

Un lieu rare et extraordinaire

Historique du Parc du Mugel

Le parc du Mugel se manifeste, telle l’oasis du désert aride et minéral que constitue le Cap Canaille.

La grande originalité de ce site tient à la roche rosée, appelée poudingues, qui le supporte. Dure et imperméable, elle constitue un véritable impluvium. Elle a permis la construction des calades qui récupèrent les eaux de pluie et les acheminent vers de profonds bassins. Grâce à cette eau, une prodigieuse et luxuriante végétation prospère.

A l’origine de ce jardin, il y eut Louis Fouquet qui acquit cette propriété, en 1923, pour l’aménager en résidence secondaire. Ce paradis qu’il nous a légué bénéficie d’une situation exceptionnelle : le site est protégé du Mistral par le rocher du Bec de l’Aigle et réchauffé par la Méditerranée en hiver. L’inattendu est omniprésent : oiseau de paradis, palmiers ou cactus constituent un mariage étonnant parmi les bambous, les châtaigniers ou encore quelques chênes-lièges. De même, après une bonne marche, il est divin de profiter d’un panorama à 82 mètres à pic au dessus de la mer. Le spectacle est grandiose et garanti.

Le parc du Mugel s’étend sur environ 12 hectares. Il a été restauré pour votre plus grand plaisir. Restez sur les chemins balisés, il en va de la survie de ce site classé.

Protégez ce patrimoine naturel et paysager, il est le joyau botanique de tous les Ciotadens.