Suite aux questions posées par les Ciotadens concernant le goût de l'eau du robinet, nous avons interpellé la Société Eau de Marseille Métropole (SEMM) afin d’avoir une réponse à ces questions légitimes. Ci-dessous vous trouverez le communiqué officiel répondant à ces questions.

Communiqué de la Société Eau de Marseille Métropole : Goût de terre dans l’eau : la situation en cours de rétablissement 

Depuis plusieurs jours, plusieurs habitants de La Ciotat, Ceyreste et Saint-Cyr, ont constaté un mauvais goût de l’eau au robinet, plus précisément un goût et une odeur de terre.
Ce goût de terre, qui n’altère en rien la potabilité de l’eau, est dû à la présence d’algues qui se sont développées au cours dans la première phase du traitement de l’eau, la décantation, dans le centre de production d’eau potable située à la Ciotat. 

Le traitement de l’eau potable est effectué dans un centre de production d’eau potable au travers de 3 phases : la décantation, la filtration et désinfection par injection de chlore. 

Ces algues, en périodes de fortes chaleurs et de luminosité, exceptionnellement intenses cette année depuis la fin du mois de juin, peuvent être responsables de ce goût de terre.

Depuis le début de ces plaintes, les équipes de la Société Eau de Marseille Métropole, se sont mobilisées pour résoudre ces problèmes liés à la qualité organoleptique de l’eau.

Plusieurs actions ont été entreprises : 
_la purge des réseaux de distribution, 
_des manœuvres sur le circuit hydraulique des décanteurs du centre de production,
_l'amélioration de la désinfection de l'eau au départ du centre de production.

À la suite de ces opérations et aux contrôles quotidiens de la qualité organoleptique de l'eau, nous avons constaté un rétablissement de la situation et une absence de goût de terre en sortie du centre de production. 

Ce phénomène devrait s'estomper au fur et à mesure que l'eau du réseau se renouvelle.

Les analyses de contrôle de la qualité de l'eau nous indiquent que les paramètres sont tous conformes à la législation en vigueur et que l'eau est potable. Sa qualité sanitaire reste inchangée.

Faites le lien ...