Le sénateur Patrick Boré, maire honoraire de La Ciotat, nous a quittés.

Patrick Boré s’est éteint sereinement, cette nuit, des suites d’une longue maladie.

Premier magistrat de La Ciotat de mars 2001 à août 2020, il aura également siégé au Conseil départemental et à la Métropole Aix-Marseille-Provence de nombreuses années.
Depuis août 2020, il était Sénateur des Bouches-du-Rhône, siégeant malgré la maladie, participant à l’élaboration et au vote des lois de la France.

Accompagné de son équipe, il aura transformé la ville de La Ciotat, durement frappée par la fermeture des Chantiers navals, à la fin des années 80.

Sportif de haut niveau et adepte du ballon ovale, il a mis sa capacité de travail, de conviction et sa pugnacité au service des Ciotadens. Nous lui devons, parmi tant d’autres réalisations, le renouveau des Chantiers navals, mais également la création du Parc du Domaine de la Tour et de la Voie douce tant appréciée des petits et des grands, la rénovation du Port-vieux, ou encore le développement des zones Athélia, accompagnant un parcours de l’habitat permettant aux Ciotadens de vivre et travailler chez eux.

Patrick Boré, Patrick comme aimaient à l’appeler plus familièrement bon nombre de Ciotadens de toute génération, conviction ou condition, cachait un homme réservé qui était à l’écoute de la détresse humaine, comme il l’a prouvé accueillant, par une nuit d’hiver, des jeunes migrants Erythréens. Ses convictions, politiques ou religieuses, l’ont toujours porté vers l’autre.
Sa disparition laissera un grand vide à La Ciotat.

Toutes nos pensées vont à sa mère, à sa sœur, à son épouse Nadine et à ses enfants Julien et Alicia.
Au revoir Patrick.

Faites le lien ...