Baignant dans la musique depuis l’enfance, le Ciotaden de 28 ans réalise son rêve et vit désormais de sa passion. Rencontre.

La Ciotat Infos : En quelques mots, peux-tu nous parler de ton univers musical ?
Loïs Vachetta : Mon univers est très varié, j’aime beaucoup de choses et j’essaie de ne pas me restreindre pour composer ou écrire. J’aime les images dans la langue française, qui mènent à l’interprétation en matière de texte. Musicalement parlant, je suis très éclectique. Pour l’heure, je suis plutôt dans une ambiance planante, vaporeuse, avec une forme de sensualité.

LCI : Comment t’est venue l’idée de participer à l’édition 2020 de The Voice ? Un défi ? L’envie de te faire connaître ?
L.V. : L’idée ne vient pas de moi. On m’a contacté pour y participer et j’ai refusé dans un premier temps. Mais après mûre réflexion et plusieurs relances, je me suis dit que ça m’apporterait de l’expérience et du professionnalisme. Et puis il y avait aussi un challenge personnel, celui de me retrouver dans une émission à l’origine éloignée de mes principes.

LCI : Comment s’est passée ta participation, notamment dans ta relation avec le jury et les autres candidats ?
L.V. : J’ai rencontré de superbes personnes, candidats, membres de l’équipe ou du jury, avec lesquelles je garde contact. Je n’ai que de bons souvenirs, des émotions fortes et gravées. Je suis très content de mon parcours musical au sein de l’émission. J’ai été choisi par Marc Lavoine et je ne pouvais rêver mieux. C’est quelqu’un de vrai, qui donne beaucoup humainement. En tout cas, j’ai pris du plaisir sur scène et j’espère en avoir donné.

LCI : Qu’est-ce que cela t’a apporté sur le plan de la musique ?
L.V. : Côté professionnel, j’ai pu me faire de nombreux contacts sur lesquels je peux compter. Cette expérience m’a aussi apporté une vision un peu plus claire de l’industrie musicale et surtout une expérience non négligeable dans le «live TV», ce qui était l’un de mes premiers objectifs. Sur le plan artistique, j’ai acquis de la confiance et de nouvelles visions pour ma musique.

LCI : The Voice peut-il être un tremplin pour ta carrière ?
L.V. : The Voice est une belle carte de visite et c’est une bonne chose. Un tremplin, je ne sais pas, mais ça peut être un coup de pouce, oui.

LCI : Justement, quels sont tes projets à venir ?
L.V. : J’ai dévoilé le premier titre de mon EP «Excuse-moi», sous mon nom d’artiste : Soi L. Il est disponible sur toutes les plateformes et accompagné d’un clip sur YouTube, réalisé par mon ami Arthur Noël. Des projets se dessinent, et je me laisse le temps de les appréhender de la meilleure façon qui soit. Dans tous les cas, je reste un artiste de scène et c’est sur ça que je me concentrerai, qu’importe la forme, car j’ai besoin du live.

LCI : Aura-t-on le plaisir de te voir prochainement en concert ? À La Ciotat ?
L.V. : Oui, sûrement, mais étant donné la situation sanitaire que nous avons connu dernièrement, il est difficile de donner des précisions en terme de dates. Mais dès que tout sera éclairci, j’espère au plus vite, je communiquerai sur mes réseaux.

Propos recueillis par Eric Tucelli.

Source : Magazine Municipal juillet-août 2020

Faites le lien ...