Depuis le 1er juillet, Grégory Petri a pris la tête du commissariat de La Ciotat. À bientôt 35 ans, le natif d’Allauch voulait retrouver sa région après plus d’un an et demi de formation à l’École nationale supérieure de police de Saint-Cyr-auMont-d’Or. «C’est mon choix. Je ne connais pas de souci d’intégration», sourit celui qui assure ne «pas avoir de plan de carrière». Entré dans la police à seulement 20 ans, Grégory Petri a d’abord été CRS à Marseille (2007-2014) avant d’intégrer le renseignement territorial (2014-2018) toujours dans la cité phocéenne. Aujourd’hui, il prend la tête de la circonscription avec beaucoup d’ambition et une certaine idée de la mission de la police.

La Ciotat Infos : Comment envisagez-vous votre rôle ?
Grégory Petri : Le coeur du métier, c’est la sécurité du territoire. Le commissaire doit incarner l’autorité. Mais il doit également être un rassembleur de tous les partenaires que sont la Ville, les Transports, l’Éducation nationale, les associations et bien évidemment les citoyens. Par ailleurs, je suis un chef à l’écoute des idées de tous mes collaborateurs, pour les tirer vers le haut. C’est ainsi que l’on avance. Je ne suis pas le genre de chef à dicter ce que les autres font.

LCI : Avez-vous fixé des priorités ?
G.P. : Même si l’on ne hiérarchise pas, quelque chose me tient à coeur : la lutte contre les violences conjugales. C’est un fléau. Ensuite, la protection des personnes vulnérables. À La Ciotat, un tiers de la population est considérée comme âgée. Il faut savoir porter assistance. Les incivilités qui pourrissent le quotidien sont aussi importantes à traiter. Et enfin, en cette période de virus, le respect des mesures sanitaires.

LCI : Quelles relations doit entretenir la police avec la population ?
G.P. : Cela se résume en un mot : respect. Je serai intransigeant sur ce point avec les policiers. Mais le citoyen doit aussi respecter le policier. N’oublions pas que notre mission est de porter assistance à des victimes. Il doit y avoir un dialogue. La Ciotat est une ville à taille humaine. Tout se sait.

LCI : Comment travaillez-vous avec la police municipale ?
G.P. : À La Ciotat, elle est conséquente et efficace. C’est une vraie plus-value pour moi. Je vais associer les policiers municipaux à tous les dispositifs de sécurité. On va collaborer car nous sommes complémentaires.

Propos recueillis par Patrick Brun

Source : Magazine municipal - octobre 2020

Commissariat de Police de La Ciotat - 59 avenue Victor-Giraud

04 88 22 71 60

Faites le lien ...