Lieu emblématique de La Ciotat, la Villa Michel-Simon entre dans le giron du Parc National des Calanques. Une orientation ô combien symbolique qui fait le lien entre le patrimoine, le cinéma et l’environnement, trois valeurs fortes pour la Ville.

Le Parc National des Calanques bénéficie d'un bail longue durée lui permettant de disposer de la Villa Michel-Simon.

Immense acteur, Michel Simon, décédé en 1975, était un amoureux de La Ciotat. Sa famille accepta en 1990 de vendre à la commune sa bastide érigée au XVIIIe siècle. Depuis, l’association «Les Amis de Michel Simon» a agi pour perpétuer sa mémoire et son oeuvre à travers une collection unique de celui qui est un modèle pour des monstres du septième art tel que Robert de Niro. Alors que plusieurs options avaient été envisagées, c’est finalement le Parc National des Calanques qui va investir la villa Michel-Simon.

«C’est un projet innovant de portée internationale, par la qualité des intervenants attendus et par son originalité, rapprochant environnement et culture au service de la protection de la nature dont Michel Simon a été un ambassadeur pionnier, explique Arlette Salvo, maire de La Ciotat. Outre un parc aménagé de randonnées ouvert au public toute l’année, ce sera un lieu de visite et d’accueil, d’informations, dans une demeure rénovée où les expositions sur Michel Simon seront permanentes. Des expositions seront également organisées à l’occasion du festival Lumexplore par exemple». Le Parc National des Calanques pilote le projet, dont le coût s’élève à 770 000 euros. Des bureaux seront installés et huit agents permanents animeront la structure. «La Ville reste propriétaire mais le Parc bénéficie d’un bail longue durée. Soutenu par des collectivités, il a entièrement à sa charge l'investissement pour la réhabilitation et la mise aux normes. Le parc veillera cependant à préserver le contrôle du flux des visiteurs par des mesures qui sont à l’étude», souligne Jean-Marc Martinez, conseiller municipal délégué à l’Environnement.

La Villa Michel- Simon deviendra bientôt la porte d’entrée des Calanques.

Pouvait-on imaginer plus beau lieu pour pénétrer au paradis ?

P.Bru

Source : Magazine municipal - Janvier 2021

Faites le lien ...