La multiplication des chats errants sur le territoire communal peut être une source de nuisances. Il est de la responsabilité de la Ville de la réguler, en considérant que ces félins ont également droit de cité, d’autant plus qu’ils ont une utilité sanitaire certaine face à des nuisibles comme les rongeurs.

«Il nous fallait donc mettre en place une gestion durable de cette population de chats en liberté», estime le premier adjoint au maire délégué à la Cause animale.

Le Conseil municipal du 8 mars dernier a donc voté en ce sens un dispositif en partenariat avec des associations ciotadennes afin de les capturer pour les recenser, mais aussi de les confier à un vétérinaire conventionné qui procédera à leur stérilisation ainsi qu’à l’administration d’un traitement antiparasitaire. Le coût de cette campagne, d’un montant de 14 780€, est pris en charge par la Ville.

Am.R.

Source : Magazine Municipal - Avril 2021

Faites le lien ...