Une transformation urbaine de grande ampleur placée au rang de priorité par la municipalité et qui offre désormais aux Ciotadens un cadre de vie amélioré

Après 10 mois de travaux réalisés sous maîtrise d’ouvrage de la Métropole Aix-Marseille-Provence, en collaboration avec les équipes techniques de la Ville de La Ciotat, le nouveau port libère aujourd’hui un maximum d’espace et redevient convivial et accessible, favorisant la promenade piétonne et les mobilités douces. Des pieds des façades d’immeubles jusqu’au bord des quais, un revêtement en pavés naturels a remplacé le bitume. De part et d’autre de la voie de circulation partagée en sens unique sauf pour les vélos, des bornes anti-bélier et rétractables sécurisent les piétons et remplacent les barrières qui fermaient la voirie. Il n’y a plus de marquage au sol. La voie est bordée des deux côtés par des zones piétonnes donnant la priorité aux usagers les plus vulnérables. Côté terrasses, le cheminement est enfin accessible avec une largeur de 2 mètres. Côté quais, la promenade atteint un minimum de 4,5 mètres et jusqu’à 6 mètres dans certaines zones. Le glacis du quai Ganteaume, jadis utilisé pour le carénage des barques, est devenu un nouvel espace piéton. Cette extension en bois, entre le quai et le plan d’eau, offre aux usagers une nouvelle place de repos et de contemplation accessible aux poussettes et aux personnes à mobilité réduite. Une nouvelle structure vient d’y être installée, arborant le slogan «I Love La
Ciotat», reprenant ainsi le modèle new-yorkais et qui ravira les amateurs de photographie. Enfin, devant l’église Notre-Dame de l’Assomption, des gradins remplacent les anciennes marches pour renforcer l’accessibilité. Un escalier relie les quais aux ruelles du centre ancien. Ces réaménagements permettent une amélioration du cadre de vie.

Des matériaux de qualité

Classé en site inscrit, port et bord de mer urbain, le projet a été réalisé dans le respect du patrimoine architectural existant et a été soumis à l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France. Mais l'harmonie entre requalification et environnement est aussi due à la qualité des matériaux choisis. Les quais sont désormais équipés de mâts d’éclairage en aluminium brossé rappelant les mats des voiliers, alliant esthétique et robustesse, ce qui constitue un atout non négligeable en bord de mer. Le long des quais comme des terrasses, un revêtement naturel en dalles de calcaire a remplacé le bitume, offrant au Port-vieux une atmosphère élégante et moderne. Matériau résistant dans le temps, la dalle de calcaire s’entretient facilement et offre l’avantage de pouvoir être déposée puis réinstallée en cas d’intervention souterraine. Au-delà d’un aspect esthétique, elle offre notamment aux usagers un excellent confort de marche et ne glisse pas par temps de pluie. La voie de circulation partagée dispose quant à elle de pavés en granit. Ce matériau se distingue par sa propriété antidérapante et sa résistance accrue au gel ainsi qu’à l’eau. C’est aussi un matériau naturel et écologique nécessitant peu d’entretien.
En octobre dernier, le jury des Trophées Cadre de vie, récompensant, chaque année, les projets et réalisations issus des Collectivités et des Entreprises répartis sur l’ensemble du Territoire national, a décerné le Trophée Argent pour les projets «espace urbain & paysager» au projet du Port-vieux La Ciotat pour sa qualité, notamment sur le partage des espaces et la qualité des matériaux sélectionnés.

Faites le lien ...