Le nord du Vieux-La Ciotat se transforme

Entièrement rénovées en ce début d'année, les places des Maquisards, du Colonel Ducas et Louis-Marin constituent désormais un véritable plateau piétonnier reliant le centre ancien au bord de mer et au Port-vieux.

Le Vieux La Ciotat est engagé dans un vaste programme de rénovation qui s'achèvera à l'horizon 2020. Il consiste à désenclaver le centre ancien et le relier progressivement au reste de la ville par une requalification de l'espace public, et une amélioration de l'accessibilité. L’objectif, c’est aussi de lui redonner de l'attractivité à travers l'amélioration de l'habitat et le renouveau des commerces. Depuis cet été, de nombreuses opérations de rénovation urbaine se conjuguent ou se succèdent dans un souci de cohérence, tout ne pouvant pas se réaliser en même temps.

Aussi, parallèlement aux travaux de rénovation de l'habitat, la transformation de l'espace public se poursuit dans la partie nord du centre-ville. Au-delà des rues, une attention particulière est accordée aux places. Après Guibert, Esquiros et Kranj qui bénéficient désormais d'un mobilier urbain agréable à utiliser, d'aires de jeux pour enfants ou encore de jardins partagés, c'est au tour des places Louis-Marin, Colonel Ducas et des Maquisards de faire peau neuve. Elles constituent aujourd'hui un vrai plateau conjuguant loisirs, commerces et équipements publics.

La place des Maquisards, un espace piéton reliant la voie douce et le bord de mer

La place des Maquisards constituait l'une des séquences prioritaires des travaux de requalification du centre ancien afin de la transformer en une véritable place, accueillante et parachever ce qui avait été entrepris en donnant un second souffle à l’ancien collège Jean-Jaurès. Complètement réhabilitée depuis le mois dernier, elle redevient un lieu de vie et bénéficie désormais d'un mobilier urbain de qualité avec des bancs et des emplacements pour vélos. Elle se connecte à la place Colonel Ducas et à la place Louis-Marin, chacune d'entre-elles rejoignant le boulevard Anatole-France et le bord de mer via l'Esplanade du 8 mai 1945. «On passe d'un carrefour routier à un espace public adouci. L'encerclement par la route disparaît au profit d'un plateau piétonnier relié au reste du Vieux-La Ciotat et facilitant les modes de déplacement doux» témoigne le maire.

La Place Colonel Ducas, une porte d'entrée en cœur de ville

Le temps où cette place du haut de la rue des Poilus servait de stationnement anarchique est révolu. Depuis la fin de l'année dernière, la place Colonel Ducas est redevenue un lieu attractif, pouvant de nouveau accueillir promeneurs et animations dans un cadre agréable. C'est notamment là que s'est installée la maison du Père Noël durant les fêtes de fin d'année. La place Colonel Ducas dispose désormais d'un mobilier urbain confortable avec des bancs, ainsi que des assises dédiées aux enfants. Elle compte également des emplacements pour les vélos et bénéficie d'un nouveau revêtement au sol remplaçant le bitume, dans un souci d'homogénéité avec les autres places, mais aussi parce que c'est un revêtement plus lumineux, qui adhère mieux au sol et se comporte mieux dans le temps. La place Ducas dispose de containers enterrés pour le tri sélectif, transformant cet espace en aire éco-responsable pour une meilleure qualité de vie. Elle abritera au printemps prochain le service municipal de l’État Civil dans les anciens locaux de la Caisse d’Epargne, contribuant au regroupement des services publics en cœur de ville avec à quelques encablures, passage Gamet, le point d'accueil de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie, l'espace Petite Enfance, le Point d'Accès au Droit et les Ateliers du Vieux La Ciotat  mais également, place Gautier, la Médiathèque Simone-Veil et le futur Conservatoire de musique en lieu et place de l’ancien théâtre Saint-Jacques. Ces opérations permettront de relier le centre ancien au reste de la partie patrimoniale et culturelle de la ville, et notamment l'Éden Théâtre et la Chapelle des Pénitents bleus, dont le parvis ainsi que l’éclairage extérieur la mettant en valeur seront rénovés. La place Ducas constitue également une véritable porte d'entrée en cœur de ville, favorisant la revitalisation économique du centre ancien avec l'ouverture prochaine d'une deuxième boutique à l'essai dans le haut de la rue des Poilus. Avec les places des Maquisards et Louis-Marin, elle forme aujourd'hui un véritable plateau piétonnier regroupant commerces, services publics et loisirs, permettant enfin de désenclaver le centre ancien et de renforcer son attractivité résidentielle et touristique.

«La transformation de cette partie nord du centre-ville constitue une étape importante de la reconquête du Vieux La Ciotat» souligne le maire. «Ce plateau devient un véritable village urbain associant qualité de vie et qualité de ville, avec un retour des services publics et la mise en valeur de notre patrimoine historique et culturel».

Faites le lien ...